 watch

Cet article correspond à la version 1.0 de watchOS .  Le 8 juin 2015 lors de la conférence WWDC watchOS 2.0 a été présenté au public avec des changements considérables.

Vous avez tous et toutes croisé l’watch dans la presse et sur le web. Et vous l’avez compris c’est « une montre ». Mais c’est aussi une plateforme d’interaction qui permet d’exécuter des « micro-apps ». Une « micro-app pour watch » qu’est-ce que c’est, et comment ça marche ? Je me propose de vous l’expliquer.

Micro

Une surface d’interaction déportée,  attachée à votre poignet

Vous ne pouvez pas porter d’watch sans iPhone. Elle fonctionne impérativement en tandem avec le smartphone avec lequel elle est jumelée  (notez au passage qu’elle ne  peut pas être appairée avec un iPad ou un iPod Touch, et encore moins, avec un téléphone sous Android).  L’watch est une surface d’interaction et de visualisation déportée de votre téléphone intelligent, attachée à votre poignet. Elle  est sensée rendre les notifications moins intrusives,  alléger et donner un accès plus fluide aux informations et actions essentielles.  Elle contient des produits développées par les équipes d’Apple, et permet également aux tiers développeurs de proposer leurs propres « micro-apps » ou « apps WatchKit ».

Alors, comment ça marche?

Lorsque une micro-app est lancée sur votre Apple Watch, elle active une extension en arrière plan sur votre iphone. C’est l’extension sur l’iphone qui met à jour l’interface de la montre, et réagit aux actions de l’utilisateur.  L’extension se lance uniquement à la demande de la watch et ne fonctionne pas en l’absence d’interaction sur celle-ci.

apple-watch.001

Le dispositif se compose :

  1. D’une surface d’interaction  et de ressources qui s’affichent sur « l’ watch »
  2. D’une extension iOS8 qui tourne sur l’iphone (un composant système  invisible qui fonctionne « à l’aveugle » dans votre poche)
  3. Et, en option, d’une ou d’une suite  d’apps mobiles « classiques » qui peuvent interagir avec l’extension WatchKit.

Supposons par exemple que vous utilisiez une micro-application « WatchKit » pour enregistrer votre score quand vous jouez au golf, pour compter le nombre de cigarette que vous avez fumé, ou encore pour noter vos fluctuations d’humeur ou de douleur…  La micro-app #1 présentera l’interface sur la montre, transmettra vos actions à l’extension #2 qui enregistrera les données et les « fera parvenir » à une ou des apps mobiles #3  au moment opportun ou à la demande de celles-ci.

 On distingue trois types de « formats » interactifs

  1. Des « Notifications Actionnables » qui permettent  de répondre à des demandes entrantes par des actions simples comme : « éteindre la lumière », « ouvrir une application », « rejeter un appel », « incrémenter un compteur », « présenter le début d’un message, le marquer comme, lu, à lire, ou le mettre directement à la poubelle », … 
  2. Des mini contenus, en lecture seule, lisibles immédiatement d’un seul « Coup d’oeil » (ou  « Glances » en anglais) .  L’ensemble de l’information est présentée sur un écran unique sans défilement possible.
  3. Des micros-applications  qui se composent d’une interface plus complète, et d’un jeu d’interactions sur-mesure élaborées par le développeur ( C’est ce que l’on désigne par « Application WatchKit » )

Il est bien-sûr possible de combiner ces trois « formats ». Une tape sur un bouton de notification peut déclencher l’ouverture de la micro-application. Prenons l’exemple de l’excellente application « Se coucher moins bête » que vous connaissez tous… Nous pourrions, afficher sur la montre quelques extraits d’anecdotes fraîches (non-lues) sous la forme de « Coup d’oeil »,  vous alerter discrètement quand un utilisateur a répondu à l’un de vos commentaires et vous proposer de rejoindre la conversation par une « notification actionnable »,  ou bien vous permettre de préparer la soumission d’une anecdote en la dictant directement à votre montre via l’ application WatchKit qui utiliserait les fonctions de reconnaissance vocale du système.  L’anecdote préparée à la voix  se retrouverait prête à envoyer sur l’app iphone. C’est ce qu’Apple nomme« Hand Off » ou continuité :  une action initiée sur un appareil peut se terminer sur n’importe quel autre : montre, téléphone , tablette, ordinateur.

Comment installer une application sur votre montre ?

L’application Apple Watch a fait son apparition avec la dernière mouture du système iOS (8.2).  Lors de la première utilisation, vous devez jumeler la montre en utilisant la caméra de votre iphone ou par une procédure classique « Bonjour »  via le réseau Bluetooth ou WIFI.  L’application intègre un « App store » dédié qui permet d’installer les extensions et app Watch kit sur vos appareils aussi simplement que n’importe quelle autre app mobile.

Technologie rapprochée, appareil intime ?

Contrairement aux autres acteurs du marché, Apple marge copieusement sur les produits matériels, et peut, de ce fait, proposer des objets intimes sans avoir nécessairement besoin d’en « monétiser » l’audience et les services associés. Pour autant, l’ Watch n’est pas isolée, elle s’intègre dans une chaîne cohérente et continue de composants personnels sensibles au contexte. Apple nous a offert un environnement  sécurisé ( impératif pour un appareil si intime ) homogène et performant.

A l’age de la distraction et de la publicité généralisée, tout l’art consistera à utiliser ces nouvelles opportunités pour  améliorer la politesse d’interaction des systèmes que nous développons, et  pour  je l’espère, rendre la vie numérique plus élégante et moins intrusive.

Ai-je été suffisamment clair ?

  • OUI, vous pouvez  m’aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.
  •  NON, n’hésitez pas à discuter en laissant un commentaire ci-dessous ou à me contacter.

Pour en savoir un peu plus :

watchkit

F.A.Q

Puis-je utiliser une Apple Watch sans iphone, avec un iPad ou iPod Touch ou  un appareil sous Android?

La réponse est  : « non, non et non! ». CF l’article ci-dessus.

Une « Micro app » peut elle accéder aux senseurs de la montre  (GPS, Accéléromètre, données biométriques, …)?

Non. Actuellement seules les applications d’Apple peuvent accéder aux ressources matérielles de la montre. Mais il est par contre possible d’utiliser une tierce application sur l’iphone pour par exemple transmettre à l’extension Watch kit la dernière géolocalisation d’un utilisateur.

Peut-on développer des jeux pour Apple Watch?

WatchKit en l’état actuel ne donne pas accès aux ressources de bas niveau. Les développeurs tiers lambda ne peuvent pas développer des interactions qui requièrent des ressources de calcul intensives. Il est, par contre, possible de générer des images à la volée en temps réel depuis l’extension sur l’iphone et de les transférer pour affichage à l’app Watch Kit, mais les limites interactives sont évidentes.  Il est possible de développer des jeux à base d’interaction simple ou de commande  uniquement, ou d’utiliser l’iphone et des apps iphone dans une séquence d’intéraction ludique.

Comment l’ watch et le téléphone dialoguent-ils?

La montre et le téléphone utilisent selon le contexte le Bluetooth Low Energy et la connexion WIFI mais en aucun cas les données cellulaires. Vous pouvez donc utiliser votre montre en mode avion. Le réseau entre le téléphone et la montre est exclusif de tout autre appareil. Cela garantie un bon niveau de sécurité.

Une « Micro App » peut elle passer des coups de fils téléphoniques ?

Non.

Puis-je développer une app qui s’affiche en permanence sur l’écran de la montre ?

L’utilisateur sélectionne à un « instant t » l’app qui est au premier plan. Mais il n’est pas possible de remplacer la fonction montre par une application personnelle qui s’afficherait continuellement.

 

Une réflexion au sujet de «  watch »

  1. Pour information, Matériellement les montres se déclinent en trois collections.

    •  WATCH : l’édition de base en acier inoxydable poli ou en acier inoxydable . Un écran protégé par du cristal de saphir. Et toute une gamme de bracelets en cuir, à maillons,…
    •  WATCH Sport : une collection de boîtiers Sport allégés en aluminium avec un écran protégé par une couche de verre renforcé et des bracelets en élastomère de couleurs vives.
    •  WATCH Edition : Une collection de  modèles exclusifs de luxe dotés d’un boîtier en or 18 carats avec un écran est protégé par du cristal de saphir poli.

Les commentaires sont fermés.